Nano Design Clan Nano Design Clan
Le Nano Design Clan (NDC pour les intimes) est une communauté de joueurs et de créatifs construite principalement autour de thèmes futuristes et de science-fiction. Ce forum vous offre la possibilité de discuter avec d'autres joueurs de vos jeux préférés.
Nano Design Clan
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 

Thème imposé
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Répondre au sujet    Nano Design Clan Index du Forum -> Créations -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Stanbond
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2011
Messages: 481
Localisation: Normandie waaaaai !!!
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 10:15 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Un black juif qui se retrouve dans une école catholique Ninja!
Revenir en haut
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Avr - 10:15 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
Yasmandarguss
Régulier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2011
Messages: 299
Localisation: Trou de cul d'la brtagne
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 10:40 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Dans un monde apocalyptique...(hermaphrodite toujours...)
_________________
I'm a Noob...big Noob !

Revenir en haut
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 22 Avr - 22:06 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Si c'est pour dire des conneries, vous pouvez toujours vous retenir et faire vos délires sur le tchat.
Je fais ça avec sérieux quand même...
_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
Exodus
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 332
Localisation: Belgique, Région Germanophone
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 19:07 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Au fait, tu parles de thème dans le sens synopsis ou simplement genre?
_________________
Revenir en haut
Skype
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 21:37 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Je sais que le terme est un peu mal choisi, ça ressemble plus à "synopsis" ou encore comme "scène". Dans le fond exactement comme lors de nos concours à la différence que là je suis un peu le seul participant...
_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
Enip
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2011
Messages: 609
Localisation: Et ta soeur?
Masculin Balance (23sep-22oct)
Texte perso: Allez hop hop hop, on se bouge!
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 13:26 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Ahh bah ça devient un peu plus clair (/me rebranche son cerveau d'homo sapiens). Je vais étoffer un peu ce qu'a dit Plofeu:


Bah alors je propose un gars de 16 ans qui se réveille dans un environnement apocalyptique dans un futur proche (horizon 2080). Si possible dans un pays développé et il devra survivre jusqu'à trouver des secours.
-Il est permit qu'il trouve des survivants ou bien qu'il soit seul pendant tout la durée de la nouvelle.


-Toutes catastrophes sont permises: désastres écologique, guerre, apocalypse zombie, attaque extra terrestre, soulèvement des machines etc....
-Il n'est pas nécessaire que la catastrophe ait eu lieu au niveau mondial (ex: apocalypse zombie dans tout un Etat mais qui ne c'est pas propagé à l'échelle planétaire).
-Quelques gadgets technologiques pourront êtres utilisés (ex: un hologramme, des robots assistants, de nouvelles armes...) mais dans la limite du raisonnable car c'est un futur plus ou moins proche.


Voilà, j'espère qu'avec ça tu peux! Je laisse tout de même pas mal de liberté, c'est à toi de nous surprendre! =)
Revenir en haut
Auteur Message
Yasmandarguss
Régulier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2011
Messages: 299
Localisation: Trou de cul d'la brtagne
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 15:48 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Alors,
je trouve que l'idée de Gl... (>.<) est super. J'ai d'ailleurs une idée pour la cause de l' "apocalypse" le crash d'un vaisseau alien, les bouleversement éthique qui s'en suivirent furent tels qu'une guerre éclata ! Après, peu être que le héro est lié ou pas avec le vaisseau...peut être le recherche t-il ou...quelque chose comme ça Content

Voilà !
_________________
I'm a Noob...big Noob !

Revenir en haut
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 23:43 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Faut penser aussi que je fais ça sur au grand maximum une dizaine de pages donc oui je vais étoffer un peu avec vos idées, mais je ne fais pas une histoire/récit juste un bout de récit. Je poste le tout cette semaine voire la semaine prochaine si nécessaire car j'ai réalisé que j'avais quelques travaux important pour l'école qui commence malheureusement à se faire urgents...
Sinon pour les prochaines propositions je demanderai d'attendre que je poste cette petite nouvelle ensuite j'accepterai de nouvelles "scène" Content
_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 18:32 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Bon voilà, je ne veux pas non plus vous faire trop patienter alors j'ai quand même donner un coup pour finir cela aujourd'hui. Surtout que je n'ai pas eu beaucoup de temps pour écrire ces derniers temps avec tous les projets et les examens à l'école c'est pas croyable mais peu importe. Voici le texte!


Thème: Un jeune garçon se réveille dans un monde post-apocalyptique 

 
Ça n’avait tout simplement pas de sens. Le monde se déchirait sous ses yeux ahuris. Dieu avait relâché son fléau, le feu divin, sur la Terre. L’Apocalypse ne faisait que commencer. Les météores s’écrasaient partout, projetant des milliers de gravats incandescents ; la terre tremblait dans un grondement sourd ; les montagnes implosaient et recrachaient un flot insensé de magma ; les vents se déchainaient en emportant la moindre chose qui n’avait pas eu la chance de se mettre à l’abri. 
Je levai les yeux. Le soleil s’illuminait avec une puissance inconnue. Il explosait littéralement. Les réactions nucléaires qui se passaient en son noyau gagnaient en intensité et viendront bientôt calciner la surface de notre jolie planète. 
Satan avait libéré la Bête. L’Antique créature, d’un seul de mâchoire, avalait un millier d’âmes damnées. Il se tourna dans ma direction. Un horrible rictus déforma son visage. Ses yeux de feu et de sang reluisaient d’une fureur sanguinaire. Sa bouche garnie de dents acérées me sourit. Elle s’ouvrit et échappa un rugissement capable de faire trembler les montagnes. 
Je vis la tête se pencher au-dessus de moi, occultant les rayons brûlants de l’étoile sous le point d’imploser. Sa gueule s’ouvrit, laissant échapper une haleine putride. La puanteur de la mort se répandait autour de moi. 
La mâchoire se referma sur moi. Mes hurlements se noyèrent dans la cacophonie d’explosions de, de fracas et crépitement des flammes. 
Je me réveillai en sueur dans mon lit. Était-ce mon lit? Où avais-je passé la dernière soirée? Oui, j’étais bien chez moi. Je reconnus sans hésiter les draps légèrement rugueux de mon lit et l’oreiller usé qui devait être aussi vieux que moi. 
J’avais passé toute une soirée hier. Quelques bribes de souvenirs me revenaient, mais cela demeurait nébuleux. Je me souvins d’une fête. Une grande fête. Pour quelle raison était-elle organisée, je ne m’en rappelais pas. Ce qui m’avait surtout marqué la nuit passée, c’était que j’avais bu. Beaucoup bu. Peut-être même un peu trop. Que je sois chez moi en un morceau dans mon lit me surprenait. J’habitais tout de même au cinquante-deuxième étage. 
Je n’osais pas ouvrir les yeux, de peur de voir apparaître devant moi la Bête de l’Antique ennemi. J’avais l’impression que la mort me hantait toujours. Elle se promenait autour de moi et fauchait quiconque la croisait. Je le sentais. J’étais sa prochaine victime. 
J’eus de la difficulté, mais je réussis à ouvrir mes paupières, dévoilant de petits yeux d’un bleu foncé qui surprenait presque tous mes copains. 
Les vitres teintées laissaient filtrer une lumière voilée. J’en déduisis que la journée devait être plutôt bien avancée. Combien de temps avais-je dormi? Dix heures? Au minimum certainement. Cherchant à me sortir de mon inertie, je me levai jusqu’à mon réveil, posé sur un petit bureau et cassé depuis quelques semaines déjà. Il affichait encore les heures, mais c’était bien la seule chose qu’il parvenait à faire. D’ordinaire, il me faisait face et je pouvais le consulter depuis mon lit, mais cette fois-ci il était tourné en direction de ma bibliothèque, le cadran vers le sol. J’avais dû le déplacer sans m’en rendre compte avant d’aller me coucher. 
Je pris l’appareil dans le creux de ma main. 11 h 33. Bon, je m’attendais à pire. Avec mon ventre qui commence à émettre d’étranges bruits et de gargouillements, peut-être serait-il temps que je déjeune? Pourtant, je n’arrivais pas à me décider à sortir de ma chambre. Cette pénombre me convenait parfaitement et sortir à la lumière me brûlerait les yeux. 
Bon, allez sinon tu n’en sortiras jamais. 
J’allai jusqu’à la commande et changeai l’opacité des fenêtres. Les rayons du soleil entrèrent d’un seul bloc, éclairant ma chambre avec une force que j’aurais voulu éviter. Je levai mon bras pour empêcher la lumière de parvenir jusqu’à mes pauvres yeux, mais cela ne dura qu’une seconde. Il y avait quelque chose d’étrange. 
Mes yeux s’écarquillèrent. Une vision apocalyptique se dévoilait à travers la brume. 
Le feu finissait de ravager les quelques immeubles encore debout. Les vitres avaient éclaté en mille fragments et la structure, léchée par d’innombrables flammes, avait pris une teinte rouge vif. Certains gratte-ciels, éventrés par une force inconnue, tenaient encore miraculeusement debout. 
La peur m’envahit. Je ne voyais pas de flammes, pas de fumée, mais je réalisai qu’il était possible que l’édifice dans lequel je me trouvais puisse très bien être troué de la même manière. 
Je me risquai à regarder vers le sol. Plusieurs vitres avaient éclaté, mais le feu ne semblait pas s’être propagé jusqu’à nous. Je ne voyais pas d’énorme crevasse. Même si cela aurait pu avoir un effet rassérénant, je ne pus m’empêcher de trembler. Un épais nuage de poussière d’un brun sale recouvrait les rues de la métropole. Des lumières vacillantes apparaissaient à travers la brume. Lampadaires, feus improvisés, lampe torche probablement. Contrastant avec ce monde de destruction, un ciel azuré d’une pureté absolue surplombait la dévastation. 
Malgré la faim qui me tenaillait, je ne pris pas le temps de manger.  Je sortis de l’appartement et entrepris de descendre, voir à quel point nous étions touchés par la destruction. Mes parents n’étaient pas là, probablement eux aussi sous le choc étaient descendus voir l’étendu des dégâts. Une autre raison me poussait à fuir l’immeuble. Je ne pouvais qu’estimer qu’il n’était pas éventré. La certitude n’abondant pas en moi, je préférais sortir à l’abri d’un écroulement imprévisible. 
J’appelai l’ascenseur, mais une soudaine anxiété me prit lorsque les portes coulissantes s’ouvrirent. Les cabines dans le genre étaient fortement déconseillées en cas d’incendie, mais dans le cas présent, sont-elles sécuritaires? Pourtant elle semblait fonctionner à merveille et je n’avais pas tant envie de descendre cinquante-deux étages par les escaliers. 
Je m’engouffrai dans la cabine. Les portes se refermèrent et j’entamai une longue descente. Mon estomac se noua. Je n’avais jamais ressenti un sentiment pareil dans un endroit clos. Je croyais ressentir un semblant de claustrophobie. Et si les câbles lâchaient prise? Non, ce n’était pas de la claustrophobie, c’était une peur tout à fait légitime. 
L’ascenseur s’arrêta enfin au rez-de-chaussée. Je me précipitai à l’extérieur de l’immeuble en courant. 
Je tombai dans un cauchemar. 
En haut, c’était lumineux; ici une pénombre constante nous recouvrait. J’avais perdu tous mes repères. Ça ne ressemblait en rien à ce que je connaissais. 
Les citoyens se trainaient dans la rue les yeux levés au ciel, tous ébahis. J’entendais des murmures, des cris et des pleurs. Ma vue se limitait à quelques mètres dans toute cette poussière. Il y avait des traces de vandalisme un peu partout : des voitures mises en pièces, des vitrines détruites, des poubelles renversées. 
Je fis quelques pas hésitants. Je descendis du trottoir et marchai dans la rue sans même me soucier de la menace possible d’être frappé par une voiture. Personne ne se risquerait à rouler avec une telle visibilité en ville. 
Deux faisceaux lumineux approchèrent sur ma droite. Un vrombissement les accompagnait. De la brume apparut un Jeep roulant à toute vitesse. J’eus à peine le temps de reculer pour l’éviter que je tombai à la renverse. J’entraperçus à travers le brouillard des soldats dans le véhicule, armés de fusils-mitrailleurs. Le véhicule ne fit pas attention aux passants. Il fonçait à toute allure et disparut dans la brume. 
Je me relevai et au même instant, un étrange bruit me parvint. Un grondement sourd qui se précisait lentement. Ça volait, j’en étais certain, mais je ne distinguais rien à travers cette brume. Ça me rappelait un avion à réaction. Je percevais maintenant clairement l’appareil qui s’approchait. 
-Missile! 
Le hurlement me fit sursauter. Je me retournai pour voir d’où il venait et relevai la tête aussitôt. Une lueur rougeâtre se dévoila à travers le nuage de poussière. Je l’eus à peine remarqué qu’il percuta l’édifice derrière moi, l’édifice duquel je venais tout juste de sortir. 
L’explosion fut assourdissante. Elle souffla la brume tout autour pendant un bref instant et vint même réchauffer l’air ambiant. Je voyais les autres personnes autour de moi crier de peur, terrorisées, mais la déflagration couvrait largement leur faible hurlement. Je courus, trébuchai et sans même penser à me relever, je rampai vers l’avant toujours plus loin. 
Le gratte-ciel grondait. Il pleuvait des décombres, des morceaux de métal fondu et des milliers de fragments de vitre. 
Lorsque le calme fut revenu, un silence de mort s’installa. Je me relevai péniblement. La poussière s’infiltrant dans mes poumons me fit tousser et ma vue se brouillait. Je devais partir d’ici le plus vite possible. 
D’un pas titubant, je fuis cette horrible scène. L’agonie des hommes et des femmes pris sous les gravats m’accompagna pendant un instant. Même après une centaine de mètres je pouvais les entendre gémir de douleur. Certains étaient pris sous des poutres d’acier alors que d’autres gisaient encore en vie, mais la peau déchiquetée par le verre. Je m’empêchai de regarder derrière moi cette vision d’horreur. Il fallait que je quitte cet endroit, que je trouve un coin sûr et que je comprenne ce qui se passe ici. 
Un mouvement attira mon attention. Je récupérai le morceau de journal pris entre une poubelle et le trottoir. C’était l’édition du jour. Enfin, ce qu’il en restait. Il devait avoir paru peu avant l’apocalypse. Je me mis sous un lampadaire dont la lumière s’allumait par intermittence. Écrit en grosse lettre je pus lire : PREMIER CONTACT AVEC UNE AUTRE FORME DE VIE. 

 
Je n'ai pas voulu aller plus loin, question de rendre ça avec plus de suspense. J'aurais très bien pu continuer mais je ne voulais pas non plus vous noyer sous une tonne de pages à lire. 

_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
Rikum
Responsable jeux

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 267
Localisation: Paris
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 19:18 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Jolie ! Super bien écrit Mega ! Si je puis me permettre, je viens de découvrir ce topic que maintenant, et j'aimerai proposer une idée.

J'aimerai voir ta version de Kafka la Métamorphose, écris par toi, avec tes mots, mais en gardant le synopsis général du livre.
_________________
Revenir en haut
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 20:25 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

DÉsolé, mais la Métamorphose ça me dit rien. Je peux me renseigner et trouver ensuite je verrai Content
_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
OtherPerson
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 383
Localisation: Tarbes, dans le sud.
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Texte perso: OP est un peu con. Ce message en est la preuve.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 7 Mai - 16:28 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Super, j'adore, tu vas encore nous pondre un truc génial !
_________________
Plofeutre a écrit:
Yas est quelqu'un de très yassin.
Revenir en haut
Auteur Message
Plofeu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 529
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 7 Mai - 17:00 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

J'aime. Beaucoup. Ok

On aura une suite ?
_________________
.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yasmandarguss
Régulier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2011
Messages: 299
Localisation: Trou de cul d'la brtagne
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 7 Mai - 18:29 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Yeah ! Je rejoins la question de Plofeu : On aura une suite ?
_________________
I'm a Noob...big Noob !

Revenir en haut
Auteur Message
95megatron
Ancien

Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2011
Messages: 239
Localisation: Made in Quebec
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Texte perso: Écrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit.
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 7 Mai - 20:12 (2012)    Sujet du message: Thème imposé Répondre en citant

Oh pour la suite faudra voir! Le but étant d’improviser je peux essayer de poursuivre un peu mais va me falloir peut-être un peu plus de temps avant que sa sorte. J'ai pas toujours le temps pour travailler là-dessus malheureusement, mais je serais très content de poursuivre cette petite histoire.


Sinon aucun autre thème proposé? Sinon je tenterai bien de faire ma version "réduite" de La métamorphose. Sauf que même là va falloir attendre un peu avant que sa sorte pour la même raison que précédemment mais aussi parce que cette nouvelle est assez particulière et si je veux en faire ma version, j'aimerais faire un texte qui ne soit pas indigner de porter le nom de cette oeuvre. Content
_________________
22 mars 2011/ 16:56:26<Calogero> "Un bon éditeur est un éditeur qui édite Megatron"
Revenir en haut
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:36 (2017)    Sujet du message: Thème imposé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Nano Design Clan Index du Forum -> Créations -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme